Plateforme ressources humaines
Sénart

La Plateforme de ressources humaines Sénart a pour mission d’informer, accompagner et orienter les dirigeants de TPE/PME du territoire de Sénart, dans la gestion de leurs ressources humaines. Ce dispositif financé par la Région Ile de France et le Fonds Social Européen est gratuit pour les entreprises et associations.

Sylvie KERDAL
Tel : 06 89 38 10 91

Suivez l'actualité

1
Contactez-nous

Selon votre localisation, le professionnel des Ressources Humaines de l’espace Sénart est à votre disposition pour toute demande d'informations ou prise de rendez-vous. Contactez-le par téléphone grâce à un numéro unique.

Contacter
2
Rencontrez-nous

La Plateforme RH, outil de proximité, facilite l’accès à l’information et à l’accompagnement personnalisé des TPE/PME de moins de 50 salariés dans leurs démarches. Rencontrez votre professionnel des RH qui se déplace dans votre entreprise.

Rencontrer
3
Accédez aux documents

La Plateforme RH met à la dispositions des bénéficiaires du service des documents pratiques qui regroupent des informations et procédures essentielles relatives aux différentes thématiques RH.

Accéder
                                                                            - ACTIVITE PARTIELLE - 

 

Face à la propagation du coronavirus, nombre d’entreprises ont recours à l’activité partielle (aussi appelée chômage partiel ou chômage technique) pour leurs salariés.

Depuis la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l’emploi, le terme « activité partielle » a officiellement remplacé les expressions « chômage partiel » et « chômage technique ».  (Article R5122-1)

L’activité partielle a pour objectif de prévenir des licenciements économiques et permet  de maintenir les salariés dans l’emploi malgré une situation économique difficile au sein de l’entreprise.

Le recours à cet outil permet de compenser la perte de revenu occasionnée pour les salariés, du fait de la réduction de leur temps de travail en deçà de la durée légale, conventionnelle ou contractuelle, tout en aidant les employeurs à financer cette compensation.

Go to top