5 questions sur le prêt de main d’œuvre : comment fonctionne le prêt de main d’œuvre, pourquoi mettre en place le prêt de main d’œuvre dans son entreprise dans le contexte actuel …

5 questions sur le prêt de main d’œuvre : comment fonctionne le prêt de main d’œuvre, pourquoi mettre en place le prêt de main d’œuvre dans son entreprise dans le contexte actuel …

Alexandre LEFRANCOIS, dirigeant de la Société Pilgreem répond à nos questions sur le prêt de main d'oeuvre

 

Bonjour Alexandre, vous êtes le fondateur d’une solution de mutualisation, pouvez-vous nous en parler ?

Effectivement, Collab/Connect est la plateforme collaborative SaaS en marque blanche pour favoriser la mutualisation au sein d’une communauté d’entreprises locales. C’est un projet qui a été initié en 2015 au sein de l’incubateur HEC et soutenu par la BPI.
 
 
D’où est venue l’idée ?
En lisant le même jour deux journaux différents (toujours croiser ses sources), l’un parlait de la hausse des contrats courts (CDD et interim) et l’autre mettait en avant l’explosion du volume d’activité partielle de certaines entreprises, il y a clairement une osmose qui ne fonctionne pas. Légalement, c’est pourtant très bien cadré par la Loi Cherpion (Prêt de main d’œuvre à but non lucratif). Il faut remplir quatre conditions : une présentation aux instances représentatives de l’entreprise, l’accord du salarié (matérialisé par un avenant à son contrat de travail), une convention entre l’entreprise d’accueil et de partage pour cadrer le détachement temporaire, et bien sûr, le but non lucratif de la démarche, c’est une démarche solidaire et non lucrative. Opérationnellement, il n’y avait pas de solution simple pour faciliter la mise en relation.
 
 
 
Comment cela fonctionne ?
En partenariat avec des spécialistes locaux de l’emploi et de la formation, les entreprises peuvent se renseigner sur les bonnes pratiques de mutualisation. Ainsi, elles peuvent publier leurs besoins / offres de ressources, de manière confidentielle, décider d’entrer en contact pour valider l’adéquation et valider leur mutualisation et leur suivi. Notre solution est directement interfacée avec les messageries professionnelles des responsables de site et DRH et les entreprises sont accompagnées avant, pendant et après le partage.
 
 
 
Votre offre de mutualisation s’est depuis élargie ?
Faire ensemble’ est notre positionnement. C’est en effet en co-créant avec la Maison de l’emploi de Sénart, mais également le pôle de compétitivité de Novalog ainsi que nos clients (FM logistic…) que notre offre s’est étoffée.. Progressivement, nous avons ainsi ajouté un module de mutualisation de formation (training/connect)  afin de réduire les coûts de formations notamment obligatoires, puis le module de partage de biens et services (market/connect) que nous avons mis en place en Ile de France (arcadi).
 
 
 
Aujourd’hui, vous avez décidé de mettre à disposition votre module Pilgreem/Connect gracieusement pendant quelques mois , pourquoi cela ?
Nous ne sommes doués ni en couture, ni en cuisine, et voulions contribuer à notre échelle. Compte tenu de l’activité partielle et de la reprise progressive qui se fera en dents de scie, la possibilité pour les entreprises de poster les compétences des salariés volontaires disponibles et ainsi que les besoins via notre module Pilgreem/connect, pourrait donner un coup de pouce, c’est donc naturellement que l’on a proposé ce module gracieusement. "Faire ensemble", cela signifie aussi « reprendre ensemble ».
 
 
 
- Pilgreem/connect a été référencé sur la plateforme du Ministère du développement durable et solidaire (France mobilités) - 
 
 
 

Alexandre LEFRANCOIS Pilgreem/Connect

alexandre@pilgreem.com

https://pilgreem.com/
 

 
Go to top