LE CPF EN 5 QUESTIONS

LE CPF EN 5 QUESTIONS
Sandrine SINGER,Responsable du département Bilan et Avenir professionnel chez LINK’S
répond à nos questions sur le CPF (compte personnel de formation).

 

Bonjour Sandrine, vous êtes Responsable du département Bilan et Avenir professionnel, pouvez-vous nous parler du CPF ?

Bien sûr Sylvie, le CPF n’est ni plus ni moins qu’un « crédit formation ». Ce sont des heures de formations que tous les salariés acquièrent depuis le 1er janvier 2015. Il a connu plusieurs évolutions
à la suite des différentes réformes de la formation professionnelle, d’abord en heures il est passé en €uros depuis le 1er janvier 2019.
Le CPF est utilisable tout au long de la vie active du salarié, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante ou certifiante, faire un bilan de compétences ou valider un diplôme via la VAE (validation des acquis de l’expérience) ou encore se faire accompagner dans sa création d’entreprise.

Comment les salariés peuvent-ils connaitre le montant de leur CPF ?
C’est assez simple, il suffit de se connecter sur le site que le gouvernement a mis à disposition : « mon compte formation » à l’aide d’un identifiant (qui est le numéro de sécurité sociale du salarié) et d’un mot de passe qu’il va créer.

Comment est crédité ce « crédit formation » ?
Le CPF est alimenté automatiquement au cours du premier trimestre de l'année qui suit l'année travaillée. Ainsi les droits acquis en 2020 seront disponibles au 1er trimestre 2021. Les droits restent acquis même en cas de changement d'employeur ou de perte d'emploi.

Quels sont les montants acquis chaque année ?
Pour les salariés à temps plein ou à temps partiel, et les travailleurs indépendants, l'alimentation du compte se fait à hauteur de 500 € par année de travail, dans la limite d'un plafond de 5 000 €.
Pour les salariés non qualifiés, l'alimentation du compte se fait à hauteur de 800 € par année de travail, dans la limite d'un plafond de 8 000 €.
Pour les salariés bénéficiaires de l’obligation d’emploi l'alimentation du compte est majorée de 300 € par année de travail, et se cumulent aux 500 € perçus normalement (soit 800 € par an), dans la limite d'un plafond de 8000 € :
• Travailleur ayant une reconnaissance RQTH,
• Victime d'accidents du travail ou de maladies professionnelles ayant entraîné une incapacité permanente,
• Titulaire d'une pension d'invalidité attribuée au titre du régime général de sécurité sociale,
• Bénéficiaire d'une pension militaire,
• Titulaire d'une allocation ou rente d'invalidité des sapeurs-pompiers volontaires,
• Titulaire de la carte mobilité inclusion,
• Titulaire de l'allocation aux adultes handicapés (AAH).

Quel est la différence entre le DIF et le CPF ?
Le CPF a été mis en place le 1er janvier 2015 et a remplacé le DIF (Droit individuel à la formation) qui lui avait été mis en place en 2004 et a pris fin le 31 décembre 2014.
Les heures de DIF se cumulent au compteur CPF et sont encore reportables sur le compte formation jusqu’au 30 juin 2021.
Pour rappel, 120 heures de DIF représentent 1 800€, il serait dommage de les perdre.

 

Pour nous contacter : 01.60.60.21.86
Sandrine SINGER : s.singer@links-accompagnement.com
https://www.links-accompagnement.com/
http://www.monbilan-mavae.com/

La société LINK’S a été certifiée QUALIOPI en août 2020

Go to top