Les différents dispositifs de formation

L’entretien professionnel est un temps d’échange entre vous et vos salariés. Il permet d'étudier les perspectives d’évolutions professionnelles de vos collaborateurs et d’échanger sur les différents dispositifs de formation.
  

  Le Bilan de Compétences : 24 heures maximum -  3 semaines à 4 mois
Objectif : faire un bilan sur ses aptitudes, potentiels et motivations, se positionner dans son environnement professionnel, définir un projet professionnel

Pour qui ? : salariés du secteur privé, salariés du secteur public, DE

Comment ? : En mobilisant le CPF ou dans le cadre du plan de développement des compétences

+ d'info https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/ma-formation/rechercher...

 

  La VAE (validation des acquis de l’expérience) : favorise le développement personnel et professionnel des salariés, véritable opportunité et outil stratégique pour le développement des compétences de votre entreprise et de vos salariés

Objectif : obtenir un diplôme, un titre professionnel, un certificat de qualification professionnelle

Condition : au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée,

Pour qui ? : Toute personne engagée dans la vie active qui souhaite faire valider ses compétences professionnelles, acquises dans le cadre d’une expérience salariée, non salariée ou bénévole

Comment ? : En mobilisant le CPF ou dans le cadre plan de développement des compétences
La durée maximale du congé est de 24 heures de temps de travail (consécutives ou non) par validation.

+ d'infohttp://www.vae.gouv.fr/

 

  Plan de développement des compétences (ex plan de formation) : il rassemble des actions de formation que vous avez retenues, afin de développer les compétences au sein de votre entreprise,

Depuis le 01/01/2019, 2 types d’actions doivent être distinguées:
• Les actions de formation obligatoires (en application d’une convention internationale ou de dispositions légales et règlementaires)
• Les autres actions de formation dites non obligatoires

Objectif : permettre à vos salariés de suivre des actions de formation à votre initiative, afin d’assurer une bonne adaptation à leur poste de travail, et de veiller à leur employabilité.

Pour qui ? : Tous les salariés de votre entreprise

Comment ?  Les entreprises de moins de 50 salariés peuvent bénéficier d'un financement des opérateurs de compétences pour la mise en œuvre de leur plan.Ce plan doit obligatoirement faire l’objet d’une consultation annuelle du CSE dans le cadre des consultations sur les orientations stratégiques de l’entreprise.

+ d'info https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/entreprises-et-...

 

  CPF : Compte Personnel de Formation : il fait partie du compte personnel d'activité (CPA).
Depuis le 01/01/2019, les heures sont monétisées à raison de 15 € par heure.

Objectif ? Il a pour but de permettre l’accès à des formations certifiantes ou diplômantes (RNCP / CQP), d’acquérir les connaissances de bases avec le dispositif Cléa, de bénéficier d’une VAE ou d’un bilan de compétences, d’accéder à une formation au code de la route, au permis B et au permis poids lourds

Pour qui ? Salariés, fonctionnaires, professionnels libéraux ou professionnels non-salariés, conjoints collaborateurs, DE.

Comment ? il est alimenté automatiquement à la fin de chaque année, proportionnellement au temps de travail.
L'utilisation du CPF relève de la seule initiative du salarié. En tant qu'employeur, vous ne pouvez donc pas imposer à votre salarié d'utiliser son CPF pour financer une formation. Il faut l'accord du salarié et son refus d'utiliser le CPF ne constitue pas une faute.

+ d'info https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10705

https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/mes-droits-formation/mo...

 

  CPF de transition (ex CIF) :   il permet au salarié de changer de métier ou de profession dans le cadre d’un projet de transition professionnelle

Objectif : financer une action de formation « longue » certifiante, dans le cadre d’un projet de transition professionnelle.

Pour qui ? Salariés en CDI, 2 ans d’activité salariée dont 1 an dans l’entreprise actuelle (l’ancienneté s’apprécie à la date de départ en formation du salarié) sauf licenciement éco ou pour inaptitude, BOETH

Comment ? : Examen du projet de transition par la commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR) qui apprécie sa pertinence et le positionnement préalable, qui pourra alors autoriser la réalisation et le financement du projet.
Lorsque la formation souhaitée comporte une interruption continue de travail de plus de 6 mois : le salarié doit adresser une demande écrite à l’employeur au plus tard 120 jours avant le début de l’action de formation.

+ d'info https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/evoluer-profess...

https://cpf-de-transition.fr/presentation/

 

  Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) : Service d’accompagnement à la carte, gratuit et confidentiel !

Objectif : faire le point sur sa situation professionnelle, élaborer, formaliser un projet professionnel en lien avec les réalités économiques des territoires, améliorer sa capacité à faire ses propres choix, évoluer professionnellement

Pour qui ? Tous les actifs : demandeurs d’emploi, salariés du secteur privé, travailleurs indépendants, artisans, professionnels libéraux, auto-entrepreneurs, salariés du secteur public, fonctionnaires.

Comment ? : Mobilisable à l’initiative du bénéficiaire.

+ d'info https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32457

 

 

N'hesitez pas à contacter votre OPCA (OpCo) de réfèrence dont leurs rôles est d'accompagner les petites et moyennes entreprises dans la formation : 

AGEFOS PME : https://www.agefos-pme.com/

AFDAS : https://www.afdas.com/

OPCALIA : https://www.opcalia.com/

Intergros : https://www.intergros.com/

Uniformation : http://www.uniformation.fr/

 

 

                                                                    Sylvie KERDAL - Coordinatrice PRH Sénart - 06 89 38 10 91 - s.kerdal@mdef-senart.fr

Go to top