Tous les articles

L'inspection du travail

Depuis la réforme de 2009, l’inspection du travail a été réformée. Auparavant elle était rattachée à trois ministères : agriculture, travail et transport. A présent chaque inspection du travail est régie par chaque Direccte sous la tutelle des préfets de région.

Cette institution qui fait souvent peur, est cependant assez méconnue ou très souvent rattachée à l’idée inéluctable de la sanction.

 

Quel est le rôle de l’inspection du travail et des agents de contrôle ?

Le prêt de main d'oeuvre

Le prêt de main d’œuvre est une solution économique et efficace pour pallier au chômage partiel, voire à des licenciements économiques, ou au contraire de pallier à un manque de main d’œuvre en cas de hausse d’activité, et pourquoi pas pouvoir faire appel temporairement à un expert et ce à moindre frais.

Egalité professionnelle H/F : vous avez votre rôle à jouer !

Il faut savoir que le préambule de la Constitution de 1946 garantit l’égalité, dans tous les domaines et des droits égaux entre les hommes et les femmes. En 1951, est introduit lors de la Convention 100 de l’OIT, le principe d’égalité de rémunération pour un travail égal ou de valeur égale entre les hommes et les femmes. Ces principes d’égalité sont repris dans le traité de Rome, mais aussi dans plusieurs lois.

Relais Jeunes 77 et l'Hôpital Marc Jacquet sont labellisés!

Jeudi 06 octobre 2016,  lors du petit déjeuner de l’association de Chefs d’entreprises ESF, L’Hôpital Marc Jaquet de Melun et le Relais Jeunes 77, ont reçu le Label RH Sénart Melun Val de Seine.

Loi travail : quels changements ?

Après des mois de manifestations, et plusieurs recours au 49.3, la loi travail ou loi El Khomri a été publiée au journal officiel le 9 août 2016 après approbation de la quasi-totalité de la loi par le Conseil Constitutionnel le 4 août 2016.

Elle a pour vocation d’entrer rapidement en vigueur via les décrets d’application. Anticipons un peu et voyons ce qui va changer concrètement.

Attention : il s’agit ici de répertorier les changements majeurs apportés par la Loi Travail. A présent il est nécessaire d’attendre la parution des décrets d’application.

TMS : 2 Aides financières à saisir

Les TMS ou Troubles Musculo-Squelettiques sont la première cause de maladie professionnelle reconnue. Chaque entreprise quel que soit son secteur d’activité ou sa taille peut être touchée. C’est pourquoi, et dans le but d’engager une démarche de prévention / action, la caisse d’assurance maladie a mis en place deux nouvelles aides financières.

Attention vous ne pouvez les solliciter que jusqu’au 15 juillet 2017. Le premier arrivé sera le premier servi !

 

1.   Définition

La prime "Embauche PME"

Depuis le 18 janvier, et jusqu’au 31 décembre 2016, une nouvelle aide de l’Etat a vu le jour.

 

1.   Pour qui, pour quoi?

Cette prime a pour but d’alléger le coût du travail pour les entreprises et associations, quel que soit leur statut (SA, SAS, SARL, etc…) de moins de 250 salariés qui embauchent un ou des salariés depuis le 18 janvier 2016.

Elle ne concerne que les embauches de personnes rémunérées jusqu’à 1,3 fois le SMIC (soit 1 900€ brut mensuel ou 22 877€ brut annuel).

Le burn-out

Le burn-out est un terme utilisé au quotidien, cependant c’est un état bien mal connu. Le burn-out est qualifié de maladie, de mal-être, ou encore de syndrome d’épuisement professionnel, mais aucune définition scientifique n’a encore vue le jour.

A ce jour, il n’existe pas de définition précise de cet état physique et psychologique, ni de chiffres précis permettant de déterminer combien de personnes en sont touchées en France. En effet, selon les études les chiffres varient entre 30 000 et 3 millions de personnes touchées.

FOCUS sur le Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité nouveautés au 1er janvier 2016

Le Compte personnel de prévention de la  pénibilité a été mis en place par la loi du 20 janvier 2014 concernant la réforme des retraites, puis simplifié par la loi Rebsamen du 17 août 2015 afin de faciliter son application. Le 31 décembre 2015, les décrets et arrêtés d’application ont été publié au journal officiel.

 

Ce qui change à compter du 1er janvier 2016 :

FOCUS sur la généralisation de la Complémentaire Santé : les nouveautés au 1er janvier 2016

Le projet de loi de Sécurisation de l’emploi adopté par le Sénat en mai 2013, a instauré la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés.

Le 31 décembre 2015 est paru au journal officiel le décret d’application. Il définit les catégories de salariés pouvant être dispensés, les conditions de la contribution patronale dédiée au financement du « chèque santé ».

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil
Go to top