INFO FLASH / Possibilité de rattrapage pour les entretiens professionnels

Possibilité de rattrapage pour les entretiens professionnels "état des lieux"

jusqu'au 30 septembre 2021

 

 

 

Comme annoncé par la ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion le 21 juin dernier, « les employeurs qui n’auraient pas pu tenir l’échéance du 30 juin 2021 bénéficieront d’une possibilité de rattrapage, sans encourir de sanction, jusqu’au 30 septembre 2021 ». 

Cette possibilité de rattrapage ne s’applique donc qu’aux employeurs qui n’ont pu tenir l’échéance du 30 juin 2021 et semble concerner que les entretiens « état des lieux ».

  

Pour rappel, l’entretien "état des lieux récapitulatif" du parcours du salarié doit être réalisé tous les 6 ans. La durée des 6 ans s’apprécie par référence à l’ancienneté du salarié dans l’entreprise. Ce bilan permet entre autres de s’assurer que le salarié a bien bénéficié d’un entretien professionnel tous les 2 ans, et au minimum une action de formation dite "non obligatoire".  

 

 

      A noter, que pour les entreprises de 50 salariés et plus, le non-respect de cette obligation engendrera un abondement du compte personnel de formation (CPF) du salarié de 3 000 €. Suite à l’annonce de la ministre l’application de cet abondement correctif est donc reportée au 1er octobre 2021. De plus, un contrôle peut être réalisé par les agents des DREETS (ex DIRECCTE) comme le prévoit l’article L. 6323-13 du code du travail.

Liens utiles : 

 

 

Go to top